Ma démarche contre les pensées négatives

No negative thoughts allowed

Assalam alaykoum

Est-ce que vous avez régulièrement à faire face à des pensées négatives? Moi oui -_-;

Quelles actions peuvent vous aider à les prévenir? Quelle attitude adoptée quand vous les subissez? Et comment rendre ces épisodes malheureux rarissimes inchaAllah ?Dans ce post, je partage avec vous ma démarche. 3 étapes simples que je vous décris concrètement et qui me permettent de gérer les émotions négatives. 

ÉTAPE 1 : Je fais de la prévention

Le but ici est d’acquérir les habitudes qui vous aideront à faire face au moment où les pensées négatives surgiront.

  • Lire le Coran, régulièrement 
  • Faire le Dhikr pendant la journée (au réveil, dans les transports, la voiture, au moment de manger…etc.).
  • Écouter des podcasts ou des conférences islamiques
  • Lire des livres utiles à mon épanouissement

Tout ceci permet de nourrir votre âme et vous donne de la force mentale. Vous vous construisez un bouclier protecteur qui se renforce au fur et à mesure. Personnellement, je me suis fixée les objectifs suivants:

  • Lire une page de Coran (minimum)/jour
  • Faire mes invocations matin et soir
  • Écouter un podcast/semaine
  • Lire 10 pages d’un livre tous les soirs

Oui mais quelles sont les choses à faire une fois que les pensées négatives sont là?

ÉTAPE 2: Gérer la tempête…

Une prise de conscience est la seule issue pour ne pas se laisser envahir par des émotions néfastes. C’est la partie la plus difficile à faire. La bonne nouvelle cependant, c’est que grâce aux habitudes  que vous avez prises à la première étape, la prise de conscience est facilité. Ça demande tout de même de l’entraînement mais avec le temps on s’améliore 🙂

Personnellement, quand je sens que des idées noires n’arrêtent pas de me tourner autour. Au bout d’un moment je me parle carrément à moi-même en me disant « bon, c’est quoi ton problème – CONCRÈTEMENT? Jusqu’à quand est-ce que tu comptes ruminer comme ça? »

Ne partez pas! 🙂 C’est une technique que j’ai et qui marche bien. Ça m’oblige à me concentrer sur les faits et pas sur mes angoisses. Eh oui, je ne sais pas si vous l’avez remarqué mais si on se laisse aller, on passe beaucoup de temps à ruminer le passé et à s’inquiéter pour des choses qui n’arriveront pas ou pas comme on le croit. Et pendant ce temps là, le présent nous échappe et on navigue à vue au lieu de prendre des décisions basées sur la réalité.

L’Islam nous donne de vraies solutions pour nous sortir de ce marasme et avoir la bonne attitude. Je vous conseille d’avoir sous la main (dans votre smartphone ou sur papier) une ou deux invocations à dire. Concernant le passé (ou le présent), j’utilise cette phrase « Qaddarllahi wa masha’a fa3al » (Allah l’a prédestiné, et ce qu’Il a voulu, Il l’a fait)

et paf ! ça remet les choses en place.  Ce qui était écrit devait arriver. Ne pas l’accepter, c’est oublier que c’est Allah qui a le dernier mot dans toute chose.

En cas de tristesse, voici l’invocation que je récite :

للّهُـمَّ إِنِّي عَبْـدُكَ ابْنُ عَبْـدِكَ ابْنُ أَمَتِـكَ نَاصِيَتِي بِيَـدِكَ، مَاضٍ فِيَّ حُكْمُكَ، عَدْلٌ فِيَّ قَضَاؤكَ أَسْأَلُـكَ بِكُلِّ اسْمٍ هُوَ لَكَ سَمَّـيْتَ بِهِ نَفْسَكَ أِوْ أَنْزَلْتَـهُ فِي كِتَابِكَ، أَوْ عَلَّمْـتَهُ أَحَداً مِنْ خَلْقِـكَ أَوِ اسْتَـأْثَرْتَ بِهِ فِي عِلْمِ الغَيْـبِ عِنْـدَكَ أَنْ تَجْـعَلَ القُرْآنَ رَبِيـعَ قَلْبِـي، وَنورَ صَـدْرِي وجَلَاءَ حُـزْنِي وذَهَابَ

Allâhumma innî cabduka, ibnu cabdika, ibnu amatika. Nâsiyatî bi-yadika. Mâdin fiyyahukmuka, cadlun fiyya qadâ’uka. As’aluka bi-kulli smin huwa laka, sammayta bihi nafsaka, aw anzaltahu fî kitâbika, aw callamtahu ahadan min khalqika, aw ista’tharta bihi fî cilmi-l-ghaybi cindaka, an tajcala-l-qur’âna rabîca qalbî, wa nûra ssadrî, wa jalâ’a huznî, wa dhahâba hammî.

« Ô Seigneur! Je suis Ton serviteur, fils de Ton serviteur et de Ta servante, mon toupet est dans Ta main. Ton jugement s’accomplit sur moi, Ton décret sur moi est juste. Par les noms qui T’appartiennent avec lesquels Tu T’es nommé, ou que Tu as révélés dans Ton Livre ou que Tu as enseignés à l’une de Tes créatures, ou bien que Tu as gardé secret dans Ta science de l’inconnu, je Te demande de rendre le Coran le printemps de mon cœur, la lumière de ma poitrine, la dissipation de ma tristesse et la fin de mes soucis.  »

 

Je l’ai trouvé sur Hisnul Muslim aussi connu sous le nom de La Citadelle du Musulman. Vous pouvez aller sur leur site ou télécharger leur application (Android et iPhone).

Idem pour nos angoisses de l’avenir. Il est important de se rappeler que nous sommes tenus de « faire les causes » comme a dit le Prophète. Nous devons nous donner à fond pour atteindre nos objectifs et prier pour avoir l’aide de Celui qui ouvre toutes les portes. Cependant, ne perdons pas de vue que c’est Lui qui au final décide du résultat.

 

En résumé, je distinguerai deux situations:

  • Les situations sur lesquelles on a emprise. Dans ces cas là, la démarche que j’essaie d’avoir est la suivante:
    • Analyse des choses qui me posent problème
    • Recherche de solutions concrètes
    • Fixation d’objectifs et d’un plan d’action
    • Bismillah
  • Les situations où on n’y peut rien (le caractère des gens, le résultat d’une action…).  Là, c’est le Tawakkul qui nous permet de positiver. Les choses sont comme Allah veut qu’elles soient et Il est Celui qui sait le mieux.

D’ailleurs, quand vous repensez au passé, essayer de remarquer comment les choses qui vous semblaient négatives sur le coup vous ont mené à des situations qui vous ont apporté des choses positives. Essayer de remarquer également comment Allah vous ouvre une porte, vous ouvre les yeux, au moment où vous accepter les choses que vous ne pouvez pas changer.

Avant de passer à l’étape suivante, je voudrais revenir sur les invocations. Elles sont un moyen de dialoguer avec Allah. Mais rien ne vous empêche de lui parler avec vos propres mots 🙂 Des fois on oublie la formule ou on a juste envie de parler…et bien personnellement je me confie avec mes propres mots: avant de dormir, après les invocations de la prière…etc. Et ça fait un bien fou! J’insiste sur ça et je vous invite vraiment à le faire. Parfois je Lui dis simplement « Ya Allah, j’ai peur de ceci ou de cela » ou tout simplement « Ya Allah, je ne sais vraiment pas comment gérer cette situation, je me sens perdue ». Voilà, ajouter à cela vos prières et vos invocations et dites moi comment vous vous sentez ensuite 🙂

 

Apprendre à gérer ses émotions négatives c’est bien, les traiter en amont c’est mieux.

ÉTAPE 3: Après la tempête

L’étape 2 est une gestion de crise, où il est question de gérer les conséquences de vos pensées négatives. . Cette étape en revanche, est celle où vous explorer les causes de vos pensées.

C’est la partie qui prend le plus de temps, il s’agit d’améliorer la connaissance de vous-même.

 

Quand vous vous sentez mieux, vous disposez de plus de recul et d’énergie pour essayer de comprendre les facteurs déclencheurs de vos pensées négatives afin de prendre les dispositions nécessaires. Il y a peut-être:

  • Des situations à éviter?
  • Un environnement à améliorer?
  • Une mauvaise habitude à mieux contrôler voire à éliminer?

A vous d’entreprendre ce cheminement 🙂

En résumé
  1. Prendre de bonnes habitudes en prévision des pensées négatives avec des actions quotidiennes
  2. Prendre conscience de ses pensées négatives et se demander quel est le réel souci et est-ce qu’on a une quelconque emprise dessus: Agir en conséquence.
  3. Quand on se sent mieux, prendre le temps d’analyser les facteurs déclencheurs de ses pensées et voir ce qu’on peut y faire.

 

Voilà, j’ai partagé avec vous la démarche qui m’aide à me sortir de ces moments désagréables où on rumine des pensées négatives. J’espère qu’elle vous sera utile 🙂

Et vous, qu’est-ce qui vous aide à gérer vos moments de baisse de moral? Le sport? Le dessin? Est-ce que comme moi, vous faites aussi des monologue avec vous même :p? 

Ce post vous a plu? Pensez à le partager 🙂

 

6 Commentaires

    • wa alaykoum assalem

      i barek fiki ^^ Merci pour ton message! Je suis très touchée de lire que mes partages sont utiles.

      Merci de me lire et à très bientôt inchaAllah ^^

    • BarakAllahou fiki Sara 🙂

      Ton commentaire me fait chaud au cœur et me boost pour continuer à proposer des articles les
      plus intéressants possible inchaAllah.
      Qu’Allah te protège.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*